Youtube money

C’est un extrait tourné ce week-end. J’ai vraiment pas marché du tout pendant tout le passage. Alors que la salle était relativement pleine. Plusieurs paramètres. Le premier : j’étais pas bien préparé. J’aurai du faire 10 minutes de nouveautés et ce n’était pas le cas. Donc tout s’est mixé dans ma tête, j’ai commencé à savonner (plus que d’habitude), et peu à peu je me suis enfoncé. C’est comme ça. Mais ça ne me décourage pas, ça me donne envie de revenir rapidement pour faire mieux.

Quand j’organisais des scènes ouvertes, c’est déjà arrivé que des humoristes m’écrivent pour s’excuser d’un de leurs passages qu’ils ont considéré comme « mauvais ». Je trouve que c’est sain de faire ça. C’est important de mettre de l’importance de le fait de jouer devant des spectateurs.

Malheureusement avec la profusion de scènes ouvertes et les réseaux sociaux, l’aspect artistique passe en second plan. C’est important de savoir comment on a été perçu par le public qui a fait l’effort de venir nous voir.

Pour la vanne que vous voyez dans la vidéo : elle a déclenché un rire. Mais il n’y a pas vraiment de fond. C’est plus une boutade qu’une vanne. Je vais peut-être la garder mais l’étendre à un sujet plus vaste et avec plus de problématique.

Et dernière chose concernant le contexte : le spectacle a lieu à 17h environ. Et ce jour là je donnais cours…jusqu’à 16h45 (on a débordé). J’ai eu à peine une petite dizaine de minutes pour me concentrer après 2h de cours et aussi pour organiser le démarrage du spectacle. Je ne me plains pas. C’est comme ça. Même si on est pas des chirurgiens ou des pilotes de ligne, il faut un minimum de concentration. La semaine prochaine, j’en aurai, venez :-).


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Message:

Name:

E-mail:

Website: